 02 51 44 27 13
 02 51 44 27 00
 
 

LES CHANGEMENTS 2017-2018

La règle 
du
marché et « le pas zéro » - (VIDÉO)
 
Il est important de rappeler que la règle du marché change sur un seul et unique point : lorsqu’un joueur réceptionne le ballon en mouvement alors qu’il a un pied au sol, cet appui compte comme « l’appui zéro » et n’est pas comptabilisé. Le joueur peut ensuite enchaîner un double-pas pour tirer au panier ou faire une passe. Le « spin move » effectué par Tony Parker était systématiquement sifflé comme marché, désormais cette action est légale. Cependant, sur un départ en dribble la règle du marché ne change pas et cette situation sera jugée de la même manière que les saisons précédentes. De plus, à partir de maintenant, un joueur effectuant un cloche-pied sera sanctionné d’un marché. C’est à dire qu’il n’est plus autorisé à sauter sur un même appui.
 
L’objectif premier de la FIBA, en modifiant les critères du marché, est de s’harmoniser avec la NBA. Cela permettra aux joueurs évoluant dans le championnat nord-américain de ne pas être désavantagé lors des championnats d’Europe, des championnats du monde ou des JO.
 
 
La faute antisportive - (VIDÉO 1) / (VIDÉO 2)
 
Les quatre critères de la faute antisportive déjà en application ne changent pas :
 
 une faute rude
 un joueur ne jouant pas le ballon,
 un dernier défenseur créant un contact sur le côté ou par derrière lors d’une contre-attaque
 dans les deux dernières minutes d’une rencontre, un défenseur qui fait faute alors que le ballon repose toujours dans les mains du joueur effectuant la remise en jeu
 
À cela s’ajoute un nouveau critère : toute faute commise, jugée non-nécessaire pour couper une situation de contre-attaque ou de jeu de transition est sifflée en tant qu’antisportive. Ces fautes dites « intelligentes » ou de type Euroleague sont désormais bannies et permettent d’accélérer le jeu qui s’oriente vers le spectacle.
 
 
Faute technique + Faute antisportive
 
Les joueurs sanctionnés d’une faute technique et d’une faute antisportive sont à présent disqualifiés, contrairement auparavant où il fallait cumuler 2 fautes techniques ou 2 fautes antisportives pour être amené à quitter le terrain.
 
 
Le retour en zone - (VIDÉO)
 
La règle du retour en zone a également été modifiée. La saison dernière pour être considéré en zone avant, il fallait avoir les deux appuis et le ballon en zone avant. Désormais il est indispensable de « contrôler » aussi le ballon pour être zone avant. Plus facilement, toucher simplement le ballon en zone avant ne permet pas de dire qu’il a été amené en zone avant.